Le « négativisme » : un fléau réel dans le monde de l’entreprise.

Le négativisme est un fléau réel dans le monde de l’entreprise. Il peut être directement lié à la propension d’un employé à faire des critiques, mais pas uniquement. Le négativisme peut aussi avoir pour but de décourager les collègues et les clients de votre entreprise. Il est important de comprendre que le négativisme existe, mais il est encore plus important d’en identifier les signes avant qu’il ne devienne un problème. Ainsi, vous pourrez agir rapidement et éviter que ces comportements négatifs ne nuisent à votre image auprès de vos clients et de vos employés. En effet, le négativisme peut avoir des conséquences néfastes sur le moral des autres employés et nuire à l’image de votre entreprise.

 

1/ La nature du négativisme au travail

 

Négativisme au travail :

« Cette entreprise est une vraie usine à gaz. Je n’ai pas la tête à ça. Tout le monde est de mauvaise humeur. Et si j’étais plus heureux ailleurs ? »

Qu’est-ce que le négativisme au travail ?

Le négativisme au travail est un phénomène complexe qui n’est pas toujours facile à définir. Dans ce chapitre, nous connaîtrons les différents types de négativisme au travail.

1/ Les causes personnelles liées à un problème particulier :

• Stress, fatigue, mauvaise alimentation, dépression, démotivation, maladie.

2/ Les causes professionnelles liées à un problème :

• La faute d’un collègue, d’un supérieur ou d’une organisation.

3/ Les causes environnementales liées à un problème :

• L’environnement physique et économique dans lequel on évolue.

4/ Les causes liées à la personnalité du salarié :

• Personnalité introvertie, de type « gâteux ».

5/ Les causes de l’entreprise :

• La politique de l’entreprise ou des problèmes organisationnels.

2/ Ce qu’il faut savoir sur le négativisme au travail :

 

1/ La dimension émotionnelle :

Négativisme et mécontentement sont des expressions qui se ressemblent. Ils sont liés aux sentiments négatifs que nous éprouvons lorsque nous voyons des problèmes. Mais le mécontentement est une réaction contre la situation, tandis que le négativisme peut être une réaction à l’égard d’une personne elle-même.

2/ Les facteurs de risque :

L’état de négativité est souvent dû à un facteur particulier. Les troubles du sommeil, le stress, la fatigue ou la dépression peuvent être les causes d’une attitude négative au travail. Quand on est fatigué, qu’on dort mal ou qu’on est stressé, on risque de prendre tout de travers et de voir tout en noir.

3/ Les symptômes :

Les signes d’un état de négativité sont très différents selon les personnes :

• La colère et la frustration envers les autres.

• Le découragement par rapport à la qualité de son travail.

• Un manque d’intérêt pour les tâches qu’on nous confie.

• Une tendance à mettre en cause les autres plutôt que d’accepter ses propres responsabilités.

• La tendance à la suspicion envers les autres, et de voir le mal partout.

• La tendance à se croire toujours victime de l’injustice des autres.

 

3/ Le négativisme dans la vie de tous les jours

 

Le négativisme est une attitude qui n’est pas forcément négative en soi. C’est un état d’esprit qui peut être vu de façon positive et être bénéfique pour les autres. Tout dépend de la manière dont on le vit et dans lequel on est conscient de cet état. Quand il est utilisé à bon escient, il peut être une arme redoutable pour ceux qui savent en jouer.

Le négativisme peut être un moyen de défense par rapport à la vie. Nous devons être conscients qu’une personne négative n’est pas forcément malheureuse et que son état d’esprit peut se retourner à son avantage.

« Le négativisme est une arme redoutable pour ceux qui savent en jouer »

Ce qui est important, c’est la manière dont on le vit et les choix qu’on a soi-même fait. Pour moi , le négativisme peut être vu comme un outil, une arme qui peut être utilisée pour atteindre de grandes choses.

C’est un état d’esprit que j’ai compris très tôt, mais que j’ai mis du temps à accepter et à savoir utiliser à bon escient. Et aujourd’hui, je vois tout cela comme une force et non comme une faiblesse.

Lorsque je dis que le négativisme est une arme, je veux dire que nous avons tous le pouvoir de nous en servir. Parfois, nous faisons les mêmes erreurs que nos parents ou que nos aînés car ils ont décidé de nous enseigner leur vision du monde. Nous avons tous le choix de voir tout cela différemment, d’en faire un outil pour nous rendre plus fort et plus intelligent. Le négativisme peut être vu comme une arme pour ceux qui savent l’utiliser à bon escient et qui sont conscients de l’impact qu’ils peuvent avoir sur autrui.

Avec le temps, j’ai compris que le négativisme peut être une source d’énergie. Je n’ai pas besoin de me mettre en colère pour trouver la motivation, j’ai juste besoin de me rappeler les mauvaises choses qui me sont arrivées dans le passé, et je vais me battre jusqu’à ce que je ne puisse plus. Si j’ai mal, je fais en sorte de transformer cette douleur en colère et cette colère en force.

C’est le pouvoir que nous avons tous. Il est possible de faire les mêmes erreurs que nos parents ou de suivre leurs traces, mais nous sommes libres de choisir comment nous allons réagir. Si vous faites un choix différent, vous avez la possibilité de faire des choses que vos parents ou vos aînés n’ont jamais faites. Vous pouvez décider de reprendre ce qui est à vous et vous battre.

 

4/ Le négativisme dans l’entreprise

 

Les négativistes se trouvent dans tous les milieux sociaux. On peut retrouver des négativistes dans le commerce, les affaires, l’administration, l’enseignement, la santé et l’éducation. Ils ont toujours un avis négatif sur tout.

Ces personnes sont souvent en train de chercher quelque chose à critiquer. Elles saisissent le moindre prétexte pour dire du mal de leur entourage. Ainsi, elles gâchent la joie et les bonnes humeurs de ceux qui les entourent.

Le négativisme peut avoir des conséquences néfastes sur le moral et la motivation de celles et de ceux qui en sont victimes. Les négativistes sont d’une grande méchanceté, et cela est très difficile à supporter pour beaucoup de personnes.

Mais ces personnes ont aussi un autre pouvoir : celui d’attirer les problèmes ; car elles utilisent leur négativité pour créer des problèmes, pour les exploiter et pour s’en servir comme d’un moyen de pression contre les autres.

Ces personnes sont très difficiles à gérer, car elles ont toujours une opinion négative sur tout. Elles ont toujours quelque chose à dire sur ce qui ne va pas. Elles sont convaincues qu’elles ont raison, et elles veulent que tout le monde pense comme elles.

Cependant, il est important de savoir que tous les négativistes ne se ressemblent pas . Il existe des négativistes plus ou moins dangereux ; certains sont plus difficiles à gérer que d’autres.

Négativisme « ambiant »

Il n’est pas facile de gérer un négativiste, surtout s’il s’agit d’un membre de la famille.

Les négativistes peuvent arriver dans votre cercle social grâce à leur famille ou à leurs amis. Mais cela peut aussi être le cas dans le cadre professionnel.

Dans ce cas, cela peut être très difficile de leur faire comprendre que leur comportement est très destructeur. On a même l’impression qu’ils ne se rendent pas compte quand ils sont négatifs.

Ce qui est certain, c’est que leurs commentaires et leurs critiques sont des gênes qui vous empêchent de réussir dans votre travail. Mais comment faire pour les éliminer ?

Comment se débarrasser d’un négativiste ?

Ce n’est pas aussi simple que cela en a l’air, surtout s’il s’agit d’un membre de votre famille. Le problème, c’est que les personnes qui ont un comportement négatif sont très souvent convaincues d’avoir raison. Et même si vous leur faites remarquer qu’ils sont négatifs, ils en seront persuadés au contraire qu’ils ont raison.

Pour ceux qui sont dans votre entourage, vous pouvez les ignorer. C’est ce que nous vous recommandons de faire. Mais si le négativiste est un membre de votre famille, cela risque d’être plus compliqué de faire comme s’il n’existait pas. Cela va même être difficile pour vous de ne pas répondre à ses critiques et à ses critiques incessantes.

Pour les personnes qui ont un comportement négatif dans votre entourage professionnel, vous pouvez éviter de les fréquenter. Ma is pour une personne de votre famille, c’est difficile.

Il y a certains cas où vous pouvez éviter les critiques de votre négativiste. Par exemple, si vous avez un entourage composé de personnes qui sont justes et qui font preuve de respect, alors ils ne vont pas tolérer que quelqu’un soit négatif à votre égard. Ils feront tout pour le remettre à sa place.

Mais ce ne sera pas possible dans tous les cas. Si la personne qui vous critique n’est pas elle même négative, alors vous pouvez tenter de lui donner une leçon et de lui montrer qu’elle a tort. Par exemple, si votre conjoint vous critique sans raison, vous pouvez toujours lui dire :

« Tu as raison j’ai fait une erreur. »

Cela va l’étonner et va le faire réfléchir.

Le négativiste est quelqu’un qui ne respecte pas les autres et qui ne respecte pas les règles du jeu. Ce n’est pas parce qu’il a raison qu’il doit le montrer.

Il ne faut pas sous estimer l’effet négatif que peut avoir une personne négative dans votre vie. Vous avez toujours tendance à prendre ses remarques comme des critiques et vous pouvez en souffrir. Beaucoup de personnes se sont arrêtées de travailler ou de continuer un projet parce que quelqu’un a critiqué leur travail et leur idée.

 

5/ Les conséquences du négativisme

 

Le négativisme peut générer de nombreuses conséquences négatives dans votre vie.

Le négativisme est une énergie négative qui vous affecte et qui vous détruit.

Vous perdez votre confiance en vous. Vous avez l’impression d’être incapable de rien faire parfaitement.

Vous pensez que vous avez toujours tort et que les autres ont toujours raison. Cette image négative de vous-même est bien souvent source de tristesse et de découragement.

Vous ne croyez plus en vous-même et vous ne désirez pas avancer. Vous avez peur de l’avenir. Vous êtes déprimé. Vous n’avez plus envie de faire rien ou presque rien. Votre vie est morose. Vous passez votre temps à vous plaindre du présent et du passé. Vous avez de la difficulté à voir le positif autour de vous. Vous avez de la difficulté à voir les solutions aux problèmes que vous rencontrez.

Vous ne faites plus confiance aux autres. Vous avez de la difficulté à maintenir des relations solides, à vous faire des amis ou à vous créer des projets avec d’autres personnes. Vous pensez toujours que les autres vous ont volé quelque chose ou qu’ils ont pensé à mal à votre égard.

Vous perdez toute confiance en vous et toute confiance dans les autres. Vous ne croyez plus en rien et vous avez l’impression que rien ne peut vous faire plaisir. Vous avez l’impression que tout est terminé. Vous pensez que votre vie est foutue.

Vous passez votre temps à vouloir attaquer les autres parce que vous sentez qu’ils ont commis des erreurs à votre égard. Vous croyez qu’ils ont volé quelque chose ou qu’ils ont pensé à mal à votre égard. Vous vous sentez très en colère et vous êtes toujours dans la résistance. Vous pensez que les autres ont des problèmes avec vous. Vous pensez que les autres veulent vous blesser ou vous nuire.

Vous êtes toujours en colère contre les autres. Vous ne cessez de penser aux erreurs et aux problèmes des autres. Vous n’arrivez pas à passer à autre chose.

Vous avez l’impression que tout le monde veut vous faire du mal et qu’il n’y a rien que vous puissiez faire pour arranger les choses.

 

6/ Ce que vous pouvez faire pour éviter le négativisme dans votre entreprise.

 

Afin d’éviter que le négativisme ne nuise à votre image, vous devez être capable de comprendre ses causes et agir rapidement pour éviter que ces comportements néfastes n’empirent. Voici quelques conseils pour éviter le négativisme dans votre entreprise :

– Surveillez les remarques de vos clients et prêtez attention aux commentaires négatifs qu’ils peuvent faire à propos de votre entreprise. Par exemple, s’ils disent que l’entretien qu’ils ont reçu avec l’un de vos employés est négatif, il est important que vous réagissiez rapidement et que vous fassiez en sorte qu’une telle situation ne se reproduise pas. Vous pouvez également prendre contact avec ce collègue et lui demander quelles sont ses raisons de présenter une attitude négative auprès de vos clients. Si votre collègue est capable de comprendre qu’il a un problème et qu’il est prêt à vous aider, vous pourrez éventuellement le sanctionner et le mettre à pied avant que son comportement négatif ne nuise à votre entreprise.

– Prenez contact avec les gens qui sont au chômage et faites-leur des offres d’emploi. Si vous faites preuve d’initiative, vous pourrez découvrir dans leurs CV les causes de leur chômage. Vous pourrez ensuite prendre des mesures pour réduire le nombre de personnes insatisfaites et chômeuses dans votre entreprise.

– Prenez contact avec tous les employés qui, d’après vous, sont trop occupés. Demandez-leur pourquoi ils doivent être si occupés et découvrez si c’est parce qu’ils veulent dépasser leurs objectifs ou s’ils veulent simplement suivre à la lettre les ordres de leurs supérieurs. S’ils ont peu d’objectifs à atteindre, vous pourrez les aider à définir le urs priorités et à les atteindre.

– Prenez contact avec tous vos employés qui ont l’air déprimés, et demandez-leur pourquoi ils ont l’air de cette façon. Essayez de comprendre leurs problèmes personnels pour les aider à les résoudre.

– Prenez contact avec toutes les personnes qui ont des problèmes de santé et voyez si il y a quelque chose que vous pouvez faire pour les aider à régler ces problèmes.

– Prenez contact avec tous les employés qui semblent insatisfaits de leur travail et demandez-leur ce qui ne va pas. Voyez s’il y a quelque chose que vous pouvez faire pour résoudre leurs problèmes.

– Prenez contact avec la dernière personne à être embauchée par votre entreprise et demandez-lui ce qui lui plaît et ce qui ne lui plaît pas dans son travail.

– Prenez contact avec la dernière personne à être embauchée par votre entreprise et demandez-lui ce qu’il croit que son travail doit être et ce qu’il veut faire. Demandez-lui si vous pouvez l’aider à accomplir ses objectifs.

– Prenez contact avec la personne qui a été embauchée la première par votre entreprise et demandez-lui ce qu’il ou elle a appris depuis le moment où il ou elle a été embauché.

– Prenez contact avec une personne qui a été embauchée récemment par votre entreprise et demandez-lui ce qu’elle a appris depuis qu’elle est là.

Demandez-lui ce qu’elle sait maintenant qu’elle ne savait pas avant d’être embauchée.

Source de l’article : www.formateur-web.io

INSTANTS WEB LEARNINGNotre siége
Notre siège social se situe dans la région des Hauts de France prés de Lille, au carrefour de l'Europe.
NOS CENTRESEn France
Orchies
Paris
Bordeaux
SUIVEZ-NOUSsur les réseaux sociaux
Restez informés des dernières formations, des nouvelles sessions.